La mitsva de l’alya

L’aliya en Erets Israël est-elle une mitsva de nos jours ?

Pour apporter à cette question la réponse de la Thora, nous présentons ici une anthologie de responsa et écrits rabbiniques de différentes époques, originellement compilée en hébreu par le Rav Avraham Assouline d’Elad. Tout en témoignant de leur profond attachement à Erets-Israël, les Rabbanim énoncent les dispositions de la halakha concernant l’aliya de nos jours. La liste des articles est donnée dans l’ordre chronologique, et deux perspectives d’ensemble ont été placées à la fin, l’une du Rav Éliézer Yéhouda Waldenberg zatsal, et l’autre du  Rav Ovadia Yossef zatsal.


Les autorités rabbiniques parlent de l’aliya :

1. Rabbi Ishtori haFarhi, élève du Ramban  (France 1240 ? – Beit-Shean 1338 ?) : La grandeur des habitants d’Erets-Israël.

2. Rabbénou Chimon bar Tsémah – le ‘Tachbets’  (Palma de Majorque 1361 – Alger 1444) : Celui qui regrette sincèrement ses fautes, la mitsva de monter en Erets-Israël le préservera de la faute tous les jours de sa vie.

3. Rabbi Moché Mitrani   (Salonique 1500 – Safed 1580, auteur du Kiryat Séfer) : Celui qui a fait le vœu de monter en Erets-Israël peut-il annuler son vœu ?

4. Rabbi Él’azar Azkari  (Safed 1533 – 1600) : Toute personne d’Israël doit chérir le pays d’Israël et venir le retrouver du bout du monde avec un désir ardent.

5. Rabbi Nathan Shapira  (Cracovie – Reggio 1667 env.) : Vous qui auriez pu venir en Erets-Israël et qui n’en avez pas eu le courage, vous êtes restés enchaînés à la matérialité.

6. Rabbi Moché Haguiz  (Jérusalem 1672 – 1750) : Tout habitant d’Erets-Israël réalise la volonté de son Père des cieux, et il est appelé ‘juste’ et ‘aimé de l’Éternel’.

7. Rabbi Yéhouda Ayache  (Algérie 1688 – Jérusalem 1760) : Son cœur le porte à monter en Erets-Israël mais son père et sa mère s’opposent. Est-il obligé de leur obéir ?

8. Rabbi Yaakov Emdin – le ‘Yaabets’  (Hambourg 1697 – 1776) : Il nous semble parfois que nous avons trouvé un Israël et une Jérusalem de remplacement…

9. Rabbi Haïm de Volozhin  (Biélorussie 1749 – 1821, élève du Gaon de Vilna et fondateur de la yéchiva de Volozhin) : Hors d’Erets-Israël, il est impossible d’être pleinement ‘saint des saints’, sans aucun amalgame.

10. Rabbi Hillel Michkelov  (Élève du Gaon de Vilna, Europe centrale 1757 – Jérusalem 1838) : La théorie que la mitsva d’habiter en Erets-Israël ne s’appliquerait pas de notre temps a été réfutée par les Grands du Judaïsme.

11. Rabbi Moché Sofer – le ‘Hatam Sofer’  (Francfort sur le Main 1762 – Bratislava 1839) : « Ne soyez pas parmi les détracteurs de Sion » !

12. Rabbi Nahman de Breslev  (Ukraine 1772 – 1810, arrière-petit-fils du Baal Chem Tov, fondateur de la hassidout de Breslev) : 1 – « Que ta miséricorde me concède le mérite d’aller en Erets-Israël très prochainement » ; 2 – « Si l’homme croyait vraiment à la sainteté d’Erets-Israël il est certain qu’il se mettrait à courir de toutes ses forces vers Erets-Israël ».

13. Rav Haïm Palachi  (Smyrne, Turquie 1788 – 1869) : Quiconque abandonne sa notoriété et son pouvoir pour mériter Erets-Israël contribue à réparer la faute des ‘explorateurs’.

14. Rav Naftali Yéhouda Berlin – le Natsiv de Volozhin  (Mir 1817 – Varsovie 1893, Roch Yéchivat ‘Ets Haïm de Volozhin) : 1 – Ne pas médire sur les habitants d’Erets-Israël ; 2 – « Que les fils d’Israël habitent toujours Erets-Israël et qu’ils servent l’Éternel » ; 3 – Tous doivent se rassembler jusqu’à ce que la Terre d’Israël se remplisse de ses enfants ; 4 – Ne pas négliger l’aliya à cause des transgresseurs qui se trouvent en Erets-Israël ; 5 – Le retour vers la Terre d’Israël s’effectue selon des plans divins et non humains.

15. Rabbi Itzhak Elhanan Spektor de Kovno  (Russie 1817 – 1896) : La sainteté et l’amour de notre Terre remplissent tout l’espace spirituel du judaïsme.

16. Rabbi Israël Yéhochou’a Tronk de Koutna  (Pologne 1820 – 1893, Président du Beth-Din de Koutna, auteur de ‘Yéchou’ot Malko’) : 1 – Le début de la Délivrance ; 2 – « J’ai un poste de rabbin, mais j’ai peur pour ma descendance ! ».

17. Rabbi David Moché Friedman de Tchertkov  (Ukraine 1927 – 1903, premier Rebbe de Tchertkov) : « Maître du monde, fais-moi seulement monter habiter la Terre de sainteté ! ».

18. Rabbi Hizkiyahou Médini  (Jérusalem 1834 – Hévron 1905, auteur du ‘Sdé Hémed’) : « Vite, prêtez la main à cette sainte action ! ».

19. Rabbi Mordekhaï Dov Weisblatt  (Europe Centrale, fin du 19e siècle) : Aujourd’hui,  on ne peut mener une vie pleinement juive qu’en Erets-Israël.

20. Rabbi Avraham Bronstein – Admor de Sokhatchov  (Pologne 1838 – 1910, fondateur de la hassidout de Sokhatchov, auteur d’Avnei Nézer) : On accomplit en habitant en Erets-Israël une mitsva qui pèse autant que toutes les autres réunies.

21. Rav Yaakov Zéev Kahana  (Grand décisionnaire de Pologne au 19e s., auteur de ‘Chéérit Ya’akov’ et de ‘Toldot Ya’akov’) : En Erets-Israël le Saint-Béni-Soit-Il est pour nous comme un père, et nous sommes considérés comme ses fils.

22. Rabbénou Méïr Simha Cohen de Dvinsk  (Lituanie 1843 – 1926, auteur du ‘Mechekh Hokhma’) : 1 – Ils demeureront dans leur exil pendant une ou deux centaines d’années, puis se lèvera un vent de tempête… ; 2 – David dans ses Psaumes et Isaïe dans ses visions…

23. Rav Yossef Haïm Sonnenfeld  (Slovaquie 1849 – Jérusalem 1932, co-fondateur de la ‘Éda Harédit) : Une voix appelle les harédim à monter en Erets-Israël.

24. Rav Avraham Mordekhaï Alter, Admor de Gour  (Pologne 1866 – Jérusalem 1948, auteur de ‘Imré Emet’) : La Agouda doit mobiliser tous les harédim pour peupler la Terre de sainteté.

25. Rav Moché Kalfon Hacohen  (Djerba 1874 – 1950) : 1 – Le devoir d’acquérir la Terre ; 2 – La Terre nous garde de l’aliénation.

26. Rav Yossef Tsvi Halévy  (Slovodka 1874 – Israël 1960) : Depuis, nous sommes entrés dans une époque nouvelle, et nous avons l’obligation de monter en Israël sans attendre.

27. Rabbi Réouven Katz   (Lituanie 1880 – Petah Tikva 1964, auteur de ‘Déguel Réouven’) : Revenons tous en Erets-Israël, jeunes et vieux œuvrant ensemble.

28. Rav Issakhar Chlomo Taykhtal  (Hongrie 1885 – Allemagne 1945, que Dieu venge son sang !) : Les malheurs nous atteignent aujourd’hui parce que nous nous sommes détournés d’Erets-Israël.

29. Rav Issar Yéhouda Unterman  (Brest-Litovsk 1886 – Jérusalem 1976, Grand-Rabbin ashkénase d’Israël de 1964 à 1972) : Tout Juif a l’obligation de faire l’effort nécessaire pour monter en Erets-Israël.

30. Rav Ovadia Hadaïa  (Syrie 1890 – Jérusalem 1969) : Le peuple d’Israël tout entier constitue un seul corps.

31. Rav Éliahou Éliézer Dessler  (Lettonie 1892 – Bné Brak 1953, machguiah de la Yéchiva Poniévitch) : 1 – L’amour d’Israël fait partie de notre âme depuis Abraham notre père ; 2 – Mieux vaut monter maintenant en Israël en toute quiétude plutôt que d’attendre d’être forcé de partir.

32. Rav Yehezkel Halévy Levinstein (Varsovie 1895 – Bné-Brak 1974, Directeur spirituel de la Yéchiva de Mir, d’abord à Mir en Lituanie, puis à Changaï pendant la Deuxième guerre mondiale, puis en Israël ; puis directeur spirituel de la Yéchiva de Poniévitch à Bné Brak) : « Qu’il vienne dans notre Terre de sainteté, ses aspirations seront satisfaites s’il recherche son bien dans la vérité ».

33. Rav Éléazar Menahem Man Schach  (Lituanie 1899 – Bné Brak 2001) : En Erets-Israël, l’environnement est plus propice pour organiser toute sa vie dans la voie de la Thora et de la mitsva.

34. Rabbi Yékoutiel Yéhouda Halberstam, Admor de Tsanz  (Pologne 1905 – Netanya 1994, fondateur du quartier de Kiryat Tsanz à Netanya en 1958) – C’est un grand et saint devoir pour chaque Juif de monter en Erets-Israël et de s’y ancrer par la Thora et les mitsvot.

35. Rabbi Chlomo Zalman Auerbach  (Jérusalem 1910 – 1995) – À notre époque, nous avons bel et bien l’obligation de monter en Erets-Israël, même selon l’opinion de Rabbi Haïm Cohen.

36. Rav Biyamin Yéhochoua Zilber  (Pologne 1916 – Bné Brak 2008) – Même à notre époque, sous un régime non-religieux, nous ne sommes pas dispensés de cette mitsva.

37. Rav Ovadia Yossef  (Bagdad 1920 – Jérusalem 2013) – Est-il permis à un résident d’Érets-Israël de sortir à l’étranger ?

38. Rav Ménaché Klein, ‘Ménaché Hakatan’  (Ukraine 1923 – Israël 2011, auteur de ‘Michné Halakhot’) – Celui qui habite notre Terre de Sainteté ne s’assimilera pas, ni lui ni sa descendance après lui.

39. Rav Yossef Elnekavé  (Élève du Rav Tsvi Yéhouda Kook, fut le Rabbin régional du Gouch Katif) – « À celui qui vient pour se purifier, on prête assistance« .


Bilans halakhiques :

I – Rabbi Éliézer Yéhouda Waldenberg : Développements halakhiques sur l’obligation de monter en Erets-Israël

II – Rav Ovadia Yossef : La mitsva de s’installer en Erets-Israël et le devoir d’aliya


La traduction de ces textes en français a été réalisée par Menahem Brégégère sous la direction du Rav Yossef Attoun chelita.