5.2. « Faire savoir qu’il est aimé »


Les épreuves qu’Avraham a traversées dans la sa vie viennent “faire savoir qu’Avraham notre père était aimé”. L’amour dont on parle ici se rapporte à la valeur de l’homme. “Faire savoir qu’il est aimé” [Pirké Avot 5, 3] signifie dévoiler sa nature et sa valeur intérieure. Il y a lieu de révéler au monde sa valeur cachée.


(Retour à la liste des paragraphes)