3.5. La Ségoula de la collectivité d’Israël


Question :

Que signifie : “Le collectif d’Israël n’a pas de libre-choix” ?

Réponse :

Quand on dit cela, ou quand on dit : “Le collectif d’Israël est éternel”, on ne parle pas de chaque individu de la communauté. Il faut faire la distinction entre deux concepts : ‘tous’ [‘kol’] et ‘collectif’ [‘klal’]. Le premier sens de ‘klal’, c’est la somme de tous les individus ; et le second sens, c’est la nature profonde [identitaire] commune à tous les individus. Quand on dit que le ‘collectif d’Israël’ n’a pas de libre-choix, on ne parle pas d’untel et untel, mais de l’âme de la nation, de son aptitude intérieure fondamentale, pour laquelle il n’y a pas d’annulation possible. On peut dire cela de différentes manières : “il n’y a pas d’annulation de l’identité”, ou : “il n’y a pas de libre-choix”.


(Retour à la liste des paragraphes)