Thora et Science

Le regard de la Thora sur la science profane

« Si quelqu’un te dit : il y a de la sagesse parmi les Nations, tu peux le croire. Si par contre, quelqu’un te dit : il y a de la Torah parmi les Nations, ne le crois pas. » (Midrash Ekha Rabba 2,13)

Par cette formule lapidaire, nos Sages ont voulu définir deux choses essentielles : les regards differents que nous devons porter sur la « Thora et la Science» des Nations. Si l’on te parle de Thora et Science chez les Nations, ce n’est pas la même chose. La Thora chez les Nations par un rapport transcendantal à la divinité, d’une vérité exclusive dont ils se réclameraient, il ne faut pas y croire. En effet, la Thora a été donnée au peuple juif et à nul autre peuple.

Cela signifie clairement que la seule spiritualité authentique se trouve chez le peuple juif. Les autres spiritualités, ce que nos Sages appellent : « Thora bagoyim » ne sont que de pâles imitations dans le meilleur des cas ou bien carrément des perversions…

A l’inverse, nos Sages ont dit que si l’on te parle d’une science, sagesse à visage humain chez les non-juifs, tu peux y ajouter foi. Par contre, la science qui provient de l’expérimentation, de la réflexion, de l’analyse critique de toutes sortes de phénomènes a une valeur incontestable reconnue par la Torah elle-même. Ce champ d’exploration est laissé à la libre initiative de l’homme et celui-ci doit s’en servir pour améliorer son quotidien, sa santé et son environnement immédiat, entres autres choses.

THORA ET SCIENCE, est-ce compatible ?

Oui, Thora et science s’accordent parfaitement.

Cette question est légitime : le conflit entre Thora et Science est bien connu. Ceux qui pensent que Thora et Science sont incompatibles cherchent à lire le texte du livre Bereshit dans une tentative de transcender la littéralité de ses premiers horizons herméneutiques. Pour ceux qui savent dépasser les limites apparentes du texte, la réconciliation entre les deux pseudo-rivales (Thora et Science) semble loin d’être impossible.

Comment concilier cette approche de Thora et Science compatibles alors que les scientifiques datent le monde différemment ?

Un argument qui peut être soutenu est que l’Univers a été créé par D.ieu il y a un peu moins de 6.000 ans avec les apparences d’être beaucoup plus ancien. En d’autres termes, D.ieu aurait créé un Univers « adulte » : la parole divine aurait fait surgir le monde entier à un moment donné du temps, mais lui aurait conféré, en trompe-l’œil seulement, l’apparence d’un Univers vieux de plusieurs milliards d’années.