Chekhina / Présence divine

1 – Le mot ‘Chekhina’, comme les autre mots de la forme : ‘[x1]-e-[x2]-i-[x3]-a, est un substantif verbal, c’est-à-dire un nom désignant une action. Il dérive de la racine ‘ch, kh, n’, qui donne le verbe ‘chakhen’ = ‘résider’, et il désigne l’action de résider. C’est pourquoi, lorsqu’on le traduit par ‘Présence divine’, on doit garder à l’esprit l’idée qu’il s’agit d’une présence active, et non d’un état passif.

2 – Cette action divine, qui est en fait une force de vie, n’est autre que ce qui est appelé Knesset Israël‘Assemblée d’Israël’, à savoir l’âme collective d’Israël incarnée dans le peuple d’Israël. Comme il est dit dans le Zohar : “Chekhinta da Knesset Israël” = “Chekhina est synonyme de Knesset Israël”. Dieu apparaît donc dans ce monde essentiellement à travers l’âme d’Israël / Assemblée d’Israël, et c’est avec elle qu’il forge l’histoire.